Actualités
 
Le 19-01-2009
Port de PORTO SANTO : une ruche qui bourdonne ...

 
Temps gris mais doux sur Porto Santo, et les 17° locaux sont bien appréciés de cette horde de français venue du Nord …
 
Tous sont ravis de retrouver Porto Santo, haut lieu des premières Transquadras !
Les dernières vagues de concurrents finissent d'arriver, et chacun retrouve son bateau avec une émotion non contenue : les skippers n'ont pas vu leur bateau depuis le mois d'Août …
Ce long intervalle entre les deux étapes, qui a permis a chacun de poursuivre ses activités professionnelles, prive ces passionnés de leur loisir principal pendant presque 6 mois : la Transquadra, ça se mérite !
Aujourd'hui ce sont les retrouvailles, et les gueules burinées de l'arrivée de la première étape, sont aujourd'hui bien pâlichonnes à la descente de l'avion du petit aéroport de Porto Santo ! …
Déjà un bon tiers des 70 bateaux à terre sont à l'eau, car si l'organisation vient juste d'arriver, beaucoup de concurrents sont au travail depuis quelques jours, et les skippers se sont entre aidés pour, les manutentions et les amarrages aux pontons.
Le conteneur de 40 pieds parti de Nantes a été vidé de son capharnaüm, voiles réparées, tangons, pilotes, etc … et Roger contrôle avec rigueur la récupération de ces précieux colis.
Jorge Caldeira et son chantier naval ASSISTENCIA NAUTICA, 33°16' a bien fait les choses : un bar restaurant a été installé, pour les petits déjeuners, déjeuners et dîners, et il a déjà fait le plein ce matin : c'est parti pour l'ambiance!
La ronde du travel lift en fond sonore, sous l'œil impatient des marins, donne a ce chantier naval plutôt calme d'habitude, des allures de ruche bourdonnante : la course des français est là … ça se voit et çà s'entend ! …
Mico Bolo