Actualités
 
Le 01-08-2008
Témoignage : Hervé Siret et Gilles Thomas racontent leur abandon

photo ci-dessus prise a bord d'Air du Nord par 45 nds...
 
(A bord de Batojano 2, Sun Odyssey 49 i)

Hervé Siret et Gilles Thomas sont arrivés à cinq heures ce vendredi matin à La Corogne. La sentence est sans appel : ils abandonnent. Mal de mer, mauvais temps, options météos malheureuses : le paradis de la régate à bord de leur Figaro Mailis menaçait de se muer en enfer. Ils ont préféré abandonner, sans aucun regret, privilégiant le plaisir et la sécurité à tout le reste.
 
Morceaux choisis :
Hervé Siret : « Pour moi, la décision d'abandonner tient en premier lieu à mon vécu. En 1996, j'ai couru l'AG2R. Nous avons eu 8 jours de près entre Madère et Saint-Barth, avec 30 à 40 nouds de vent réel en plein
nez. A l'époque, je me suis dit, plus jamais ça ! Et malheureusement, la première étape de la Transquadra m'a rappelé ces mauvais souvenirs. Le
coup de vent de la première nuit, puis une option Ouest dans des vents soutenus. Je n'ai jamais réussi à me débarrasser de mon mal de mer.
Normalement, il passe après 48 heures. Là, ça a empiré. J'avais l'impression d'être dans une essoreuse de machine à laver. Heureusement, Gilles Thomas été impérial et assumait à la barre quand je n'en pouvais
plus. En arrivant à La Corogne, on a retrouvé la sérénité ».

Gilles Thomas : « Pour moi, la décision de se dérouter est devenue une évidence lorsque nous avons tiré notre dernier bord, à la longitude du Cap Finisterre. Avec un vent qui refusait de tourner enfin à l'Ouest,
une mer formée et de forts courants, nous avons vite compris qu'il aurait fallu tirer de nouveaux bords dans l'Ouest pour passer la pointe espagnole. En fait, cela revenait à retourner en « enfer », dans l'Ouest. Et je commençais vraiment à être dans le rouge. Nous avons pris la bonne décision. On se demandait : « Mais où est notre plaisir ? ».
Cela s'est sans doute joué à peu de choses, mais j'assume et ne regrette en rien notre décision ».

Propos recueillis par Jean-Marie Biette